Beatchild et les Slakadeliqs - Heavy Rockin 'Steady

J'ai une confession à faire. La première fois que j'ai écouté cet album, c'est parce que j'aimais bien le nom: Beatchild & The Slakadeliqs. Il évoquait des images de groupes psychédéliques de la fin de 60, de R & B et de Hip Hop with the Beat. C'est un nom qui a piqué ma curiosité.

Une petite leçon d’histoire d’abord, Beatchild est l’invention de Byram Joseph, anciennement Slakah le Beatchild. Originaire de Toronto, Beatchild a un CV impressionnant qui comprend d’être un producteur de musique, un auteur-compositeur et un artiste de la scène à part entière, tout en apportant toutes ces compétences à la production pour d’autres. Ces «autres» incluent des artistes tels que Drake, Glenn Lewis et plus encore. En partie en raison de son génie en studio et de son expérience d'artiste-interprète et de multi-instrumentiste, ses productions transcendent les genres et ne s'intègrent pas facilement dans les casiers.

La première présentation de Slakah sur le potentiel de son talent a été la sortie de BBE Soul Movement Vol. 1 qui a été nominé pour un prix Juno. Slakah a ensuite formé le groupe Slakadeliqs au sein de 2012 et a publié un premier album nominé aux Polaris Music Prize L'autre côté de demain au début 2012.

Leur nouvel album, Heavy Rockin 'Steady, est une formidable vitrine des talents de Byram Joseph en tant que multi-instrumentiste et assistant de production. Cet enregistrement posera des problèmes pour les disquaires, dans quelle section de ce dernier devrait-il être classé? Est-ce l'âme? Oui, mais il s’oriente également vers du bluegrass infusé de crochets électroniques. Il y a des moments de génie pop, puis un changement vers des rythmes de R & B édifiants. C’est un tour de force d’enregistrement qui nous ramène à Pet Sounds (Les garçons de la plage), Sgt. Poivrons (Beatles) et Leur majesté satanique demande (Pierres qui roulent). Il regorge de rebondissements, d'interludes mélodiques et d'une production étonnante avec des fioritures de cordes, des paroles intelligentes et un échantillonnage primo deluxe.

Je suis à court de superlatifs pour décrire cet album, allez-y et écoutez-le vous-même. Je suis sûr que vous trouverez au moins un morceau qui vous inspire, quel que soit le genre auquel vous vous cramponnez, et si vous êtes un genre snob, cet enregistrement vous enchantera par la facilité avec laquelle il se plie, se plie et se jette d’une scène à l’autre. .

Allez, écoutez ceci: https://itunes.apple.com/us/album/heavy-rockin-steady/1321659443, https://open.spotify.com/album/3DZAuNHb0faJVvZltvaUQB

Norman Weatherly, musique altérée

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication